Chronique Créole 006

6.
Mo anglé nan kréyol-la
Les mots anglais dans le créole

Adaptation du texte :
La Seconde 3 du Lycée Acajou 2

Aaah mézanmi, lè i ka fè cho nou bien kontan bwè an ti “snowball”, é pa sinobol ! Mé ki liennaj i ni ant an “snowball” épi an “sinobol”? Ah ! Mes amis, lorsqu’il fait chaud, nous sommes bien contents de boire un petit snowball, et non sinobol! Mais quel est le lien entre snowball et sinobol?
“Sinobol” sé an mo kréyol ki kolé anlè anglé ki ka vini di “snowball”, ki vé di “boule de glace” an fransé. Sinobol est un mot créole calqué sur l’anglais, il vient de snowball qui veut dire « boule de glace » en français.
Ek pa “snowball” selman, anlo mo anglé kontel “an job”, oben lè nou ka di „mwen tou“ (me too) rantré adan lang kréyol-la. Et ce n’est pas que snowball, de nombreux mots anglais tels que « un job » ou bien lorsque nous disons « mwen tou » (me too) sont entrés dans la langue créole.
Mé koumanniè sa rivé fet? Alos dépi 17em siek oliwon, la Frans épi L’Anglitè té ka goumen pou koloni, menm si atjelman yo bon zig, en, avan yonn pa té sa wè lot. Mais comment cela s’est fait? Alors, depuis le 17ème siècle, environ, la France et l’Angleterre se battent pour des colonies, même si maintenant elles sont amies, elles ne se supportaient pas auparavant.
An 1756 an bidim ladjè pété ant sé dé gwo-mòdan tala, non’y sé « la guerre de 7 ans ». Antan-tala pres tout bannzil-la té fransé. An 1756, une grande guerre a éclaté entre ces deux puissances, elle s’appelait la guerre de 7 ans. A cette époque, presque tout l’archipel était français.
Mé 12 févriyé 1762, Fort-Royal tonbé anba lé Anglé, ek ti bren tan apré, pres tout koloni fransé vini anglé. Mais le 12 février 1762, Fort-Royal est tombé aux mains des Anglais, et quelques temps après, presque toutes les colonies françaises sont devenues anglaises.
Yo fè an lanné selman atè Matinik, mé tras ti lanné-tala rété adan lang kréyol la. Sé poutji nou pé tonbé asou dé mo anglé lè nou ka palé kréyol. Ils ne sont restés qu’un an en Martinique, mais cette année unique a laissé des traces dans la langue créole. C’est pourquoi nous pouvons tomber sur des mots anglais lorsque nous parlons créole.
Sé pou sa osi ni anlo lilet anglé nan la Karayib ki ka palé an kréyol ki sanm ta nou, pas avan yo té koloni fransé. C’est pour cela aussi que de nombreuses îles d’origine anglaise de la Caraïbe parlent un créole proche du nôtre, car avant, c’étaient des colonies françaises.
Menm si jòdi-jou nou diféran, sé kréyol-la, sé liswtwè-nou, sé léritaj la Karayib ki ka lienné tout sé lilet-la ! Même si aujourd’hui nous sommes différents, c’est le créole, c’est notre histoire, c’est l’héritage de la Caraïbe qui unit les îles !

.

Texte: Orlane Petit

Traduction: Marie-José Desnel

Audio: Martinique 1ère